Dans un souci de viticulture durable,

nous avons choisi de sarcler (= labour de surface en vue d’éliminer les adventices indésirables) plus de 80 % de notre exploitation;

Ce qui permet d’utiliser moins de désherbant chimique et d’améliorer les qualités du sol.
Le travail mécanique et musculaire sont plus intenses mais la faune et la flore y trouvent leur compte.

Toute la cueillette des raisins est effectuée manuellement,

dans le but de sélectionner avec soin les meilleures grappes.

Pour effectuer la récolte, nous sommes une équipe de 22 vendangeurs (et vendangeuses) et 3 débardeurs , dont la plupart sont des habitués de la maison. Certains travaillent avec nous depuis plus de 15 ans!
Tous ont conscience du produit très particulier qu’ils manipulent, et mettent tout en oeuvre pour qu’il arrive au pressoir rapidement après la cueillette, et dans les meilleures conditions de transport.

Les journées sont parfois rudes, notamment quand il s’agit de cueillir dans les vignes à forte pente, ou quand il pleut, mais l’ambiance y est bonne et solidaire. Hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, étudiants ou retraités, ils ont plaisir à se revoir chaque année pour partager ensemble pendant 6 à 9 jours ce travail saisonnier.

Merci à eux pour leur fidélité

Notre centre de pressurage est "agréé qualitatif" depuis juillet 2007;

Nos utilisons 2 pressoirs d’une capacité de 2000 kg chacun. Le plus récent est un Péra datant de 2007 qui pressure grâce à un système de pression pneumatique verticale . Il est actionné par une commande électronique, et effectue un cycle de pressurage totalement automatisé, en 3h30. Il nécessite un seul manipulateur, et c’est Sophie qui le « pilote ».

Le deuxième pressoir est un Cocquard traditionnel (photo), les paliers de pression appliqués au cours du pressurage sont les mêmes qu’avec le Péra, mais la force y est hydraulique, et toujours verticale. Les retrousses (5 à 7 par cycle de pressurage) se font à la fourche par 2 paires de bras musclés, qui se prénomment Alain et Valère.

La conception de "marche en avant" de notre centre de pressurage permet d'effectuer de manière optimale,

les opérations de pressurage et de stockage des vins , tout en garantissant leur authenticité.

Son installation à flanc de côteaux lui confère un atout qualitatif supplémentaire; Elle permet une collecte des moûts par gravité, en limitant les pompages, préservant ainsi leurs qualités techniques en vue de la vinification.
La cuverie tout inox installée dans la roche, contribue elle aussi à préserver les qualités hygiéniques et organoleptiques des jus issus de nos parcelles.

La gestion des eaux de lavage du matériel de pressurage et des salles de travail a été pensée de manière à préserver l’environnement, par collecte et épandage de ces eaux selon un plan d’épandage agréé.

Les aignes (résidus de pressurage) sont collectées selon un circuit organisé par la filère viticole champenoise et valorisées par des entreprises spécialisées, comme des distilleries, usines de compost, de cosmétiques ou de fabrication d’huile…